Cosmodèm

Créons des univers ensemble !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Joueur Rhandik L'imprévisible

Aller en bas 
AuteurMessage
La louche



Messages : 1
Date d'inscription : 03/03/2018

MessageSujet: Joueur Rhandik L'imprévisible   Sam 3 Mar - 11:50

Au fin fond d'une région éloignée très éloignée dont l'existence même est méconnue car seul peu de gens ont pu s'y aventurer et encore moins en revenir. Je fais en effet parti d'une tribu reclue du monde extérieur.  



Je me nomme Rhandik et j'ai écopé du titre d'imprévisible, vous allez découvrir assez rapidement la raison de ce terme.

L'endroit, où je suis né, se situe sur un flanc de montagne tellement haute qu'elle fend le ciel par delà les nuages. Je ne sais pas depuis combien de temps, mon peuple s'y est installé, je dirai plutôt que nous avons toujours vécu ici.  

Au dessus des nuages, sur ce flanc, une plaine emplit de verdure ressort du paysage, c'est là que nous sommes installé, la beauté et l'impétuausité de la faune et la flore y sont indescriptibles, si attirantes et à la fois si dangereuses et sauvages. Mais ceci n'est que la partie visible. Peu après notre village fait de maisons rudimentaires et de remparts renforcés se trouve des grottes menant au fond et au coeur de la montagne.
Dans cette montagne parmi les galeries naturelles se trouvent des nappes phréatiques des rivières souterraines et des lacs secrets dont les accès sont très peu recommandables si l'on souhaite mourir de vieillesse.

Voilà le village où je suis né, grandit, survécu et où je me suis entrainé dès mon plus jeune âge. Appelez moi rustre, sauvage, barbare ou viking cela m'importe peu, la seule importance est ma foi en ses êtres que j'adule et que je crains de la même manière.

Oui, vous l'aurez compris jeunes aventuriers, mon village s'est construit au sein d'un sanctuaire d'élémentaires de vent et d'eau que nous voyons peu mais dont nous ressentons constamment la présence.

Depuis mon plus jeune âge je me suis entrainé à la survie en milieu hostile, à la chasse, aux maniement des armes, mais surtout j'ai appris a encaisser car nous ne nous battons par l'envie de massacrer même si avec le temps nous y découvrons un certain plaisir, mais afin de protéger les êtres qui nous sont chers et pour montrer aux élémentaires que nous sommes dignes de vivre près d'eux. D'ailleurs une poignée d'entre nous ont eu le privilège d'être choisis par eux, seul des élémentaires de vent à ma connaissance. Quant aux élémentaires d'eaux vivant dans la rivière souterraine, personne ne les a jamais vu.

Rhandik, ma mère m'a donné ce nom, ce nom signifiant bouclier dans les temps anciens de mon peuple, elle est morte peu de temps après ma naissance le temps d'a peine un allaitement, c'est mon père qui m'a élevé, au lait de chèvre et de jument soit dit en pensant. Par ailleurs, mon père dont vous n'avez pas encore assez ma confiance pour connaître son nom n'a jamais retrouvé de femme, mais il aimait particulièrement chercher des chèvres dans ce qu'il appelle le maki.

A l'aube de mon 16ème anniversaire, comme pour chacun des hommes et femmes de notre clan, le rituel de passage à l'âge adulte permettant de connaître mon rôle au sein de cette grande famille, j'ai du choisir une des 2 épreuves ancestrale:
- La plaine, où je devrait chasser et récolter des pièces d'une certaine rareté.
- Le flanc de montagne que je devrais franchir.

Mon père ne s'entendit pas que je choississe une troisième option... Les grottes et galeries souterainnes. Mes compagnons ont toujours rejetée cette idée que j'avais de rencontrer un élémentaire d'eau, mais ses galeries semblant froides et innapropriées m'ont toujours semblées familières bien que je n'y soit jamais entré jusqu'à ce jour.

Cette journée, je n'en est que très peu de souvenirs. Je me souviens avoir fait croire a mon père que je parti escalader le flanc et au moment propice je me suis engoufré dans la première entrée de grotte. A peine dedans, celle-ci était aussi froide que celles raconté auprès du feu, lors des dégustations de bonnes brochettes de gébier (oui, j'adore la viande). Je pensais descendre continuellement mais le dénivellé était discontinu et équilibré. Pour toute descente, une montée se suscédait et pour chaque galerie rétricie, une grande cavité au bout.

Ca y est après plusieurs heures a tourner, retourner, perdre mon chemin et le retrouver je me retrouve devant un espace gigantesque comme si une forêt de minerais et de pierre était installée dans cette énorme cavité parsemée de rivières souteraines et de petits lacs. Me voici ici, il existe, le sanctuaire des élémentaires d'eau, encore plus beau que dans mes rêves, mais où sont ils/elles, je ne les voient pas.

Je me rapproche un peu plus essayant de trouver un moyen de descendre et là c'est le drame.
Je me reveille c'est la nuit, déjà, non c'est impossible, en réalité 3 jours ont passé, je me retrouve a l'entrée de la première galerie a la sortie de la grotte, le sol les murs luisent et sont trempées d'une manière différente que lorsque j'avais pénétré précédemment.

Je me relève fait le tour de mon inventaire de mes blessures. j'ai certes quelques plaies, mais aucune infection, je ne ressens aucune fatigue, je me sens serrein comme si j'avais été purgé du traumatisme de la mort de ma mère, comme si quelque chose ou quelqu'un avait comblé se vide a moi.

Je met les mains dans mes poches, je ressens comme une boule, je sors ma main pleine de celle-ci, une perle luminescente. Je regarde sur ma gauche et un nouveau chemin est apparu, il n'y été pas autrefois, ni même il y a quelques minutes, j'y pénètre.

Une sorte de chambre se trouve au bout avec un petit lac pas large mais profond créé par les ruissellements de l'eau sur les murs avec le temps. Je la vois pour la première fois, celle qui changera ma vie, celle qui me permettra de devenir celui que je suis aujourd'hui. Je lui donnerai le nom de Lucianna comme celle qui me donna la vie. Vous l'aurez compris, j'ai été choisi par cette ondine, elle m'a sauvé, donné cette perle en cadeau, me voici le premier de mon clan a avoir été choisi par un élémentaire d'eau.



J'échange quelques mots avec elle, elle dit me laisser trois jours afin de faire mes adieux à mon clan, car c'est à partir de cet instant que mon réel entrainement commencera.

Je rentrais chez moi, la perle en preuve l'annonçant à tous. Mes compagnons furent stupéfaits ne comprenant pas pourquoi avais je fait ce choix. Je vis mon père pleurer pour la première fois, j'ai cru que c'était de la déception mais en réalité c'était un sentiment d'une telle fierté qu'il n'a pu se retenir. J'ai quand même était banni pour n'avoir pas respecter les traditions.
Je parti donc m'entrainer dans cette grotte, auprès de Lucianna, je fus son disciple j'ai appris le langage, les coutumes, les pouvoirs de son peuple.

J'en ressorti à l'âge 27 ans, Moi le bouclier imprévisible par ses choix et ses convictions, je reparti dans ce village dont j'avais été banni 11 ans plus tôt. Mais je n'étais plus seul, durant mon entrainement j'ai réussi un rituel, le rituel afin d'obtenir un familier.
L'apparence d'un chat rouquin, mignon avec un regard de poison, il choisi le nom Thorketil signifiant littéralement le chaudron de dieu ou le graal nordique. Oui ce chat se la pète un peu, il a même choisi son nom lui même n'étant pas content des miens. Je le considère déjà plus comme un frère plutôt qu'un familier, mais il risque de me laisser du fil à retordre.

J'arrive au village, pas très bien accueilli ça va s'en dire, j'appris que mon père avec son âge avancé, péri de la plus paisible façon qui soit, dans son sommeil après une bonne biture. Je n'aurai pas pu espérer meilleure mort pour cet homme qui m'a tant appris.

Je raconte donc à mon clan et mes anciens compagnons, que je quitte le flanc de montagne, je décide de partir découvrir de nouvelles contrées, faire connaître notre tribu et notre savoir au monde entier et surtout de partir à la recherche d'élémentaires d'eau et de vent (même si maintenant cela ne me portent plus trop dans leurs cœurs) afin de leur parler de notre sanctuaire et d'apprendre encore plus sur eux afin de les protéger du mal qui vit en dessous de la surface et dans le cœur de certains hommes.

Me voici donc en bas de cette montagne, qu'est ce qu'elle est gigantesque, c'est donc ça ce qu'on ressent en la voyant d'en bas. Je retourne et voit l'immensité du monde à découvrir c'est donc ca le monde sous les nuages, me voila je suis Rhandik l'imprévisible, ma véritable histoire commence maintenant.

Merci Mère, Merci Père, Merci mon clan, Merci Lucianna, je tiendrai ma promesse.
Thorketil allons y petite vermine, découvrons le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Joueur Rhandik L'imprévisible
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» montre avec mouvement manuel visible... quels modèles?
» Visite imprévue
» Tissot remercie le joueur de football Michael Owen
» Montre Sport avec une partie du mécanisme visible
» Le joueur de basket ball

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmodèm  :: Monde médiéval :: Tresnada :: Personnages-
Sauter vers: